Bons arguments pour ne pas consommer les friandises d'Halloween - Vert au Verre

Bons arguments pour ne pas consommer les friandises d’Halloween destinées aux enfants

Cette année vous n’allez pas perdre votre maîtrise de soi, la honte ne va pas vous envahir, vous êtes un adulte après tout et agirez comme tel… Ou peut-être retomberez vous dans l’enfance, donc voici une liste de bons arguments pour ne pas consommer les friandises d’Halloween destinées aux enfants, ou du moins pour éviter de faire des excès.

Votre microbiote va subir un déséquilibre si vous surconsommez des bonbons

Une quantité trop importante de sucre provenant des bonbons va modifier la population bactérienne de votre intestin; les mauvaises bactéries adorent le sucre. Cette situation de  déséquilibre au niveau de votre système digestif aura plusieurs conséquences négatives : une augmentation de votre taux d’inflammation, une diminution de votre efficacité d’absorption des nutriments, un impact imprévisible sur votre humeur, une réduction des capacités cognitives, etc.

Vous allez augmenter vos réserves corporelles de gras

Le gras et le sucre provenant des bonbons que vous consommerez seront digérés et emmagasinés. Dès que vos cellules auront comblé leurs besoins, les sucres seront convertis en gras et celui-ci sera ajouté à vos réserves, le tout couronné par une prise de poids.

Votre vulnérabilité aux excès

Un bonbon, ensuite deux, une poignée, plusieurs poignées de bonbons plus tard des choses négatives vont se produire dans votre tête. Votre cerveau activera son système de récompenses et augmentera son taux de dopamine. Cette hormone va émettre le message d’en manger davantage, même si vous n’avez plus faim.

Un rhume vous guette

Les bonbons et la gomme sont riches en dioxyde de titane, un additif alimentaire courant. Ces nanoparticules réduisent les fonctions intestinales et diminuent les défenses face aux pathogènes. En effet, votre système immunitaire sera affaibli si vous perdez votre maîtrise de soi avec les bonbons cet Halloween.

Finalement, essayez d’éviter de faire de la microgestion avec vos enfants et leurs friandises cet Halloween. En leur donnant la liberté de manger leurs bonbons, vous les encouragez à se faire confiance et à écouter leurs signaux de satiété. Cependant, prévoyez une date à laquelle vous aurez l’impression qu’ils en auront assez profité et orchestrez une disparition subtile et graduelle des sucreries. Toutefois, si vous aviez prévu consommer vous-même les bonbons disparus, je vous recommande de relire cet article.

Soyez à l’affût de mes futures publications. Abonnez-vous afin de recevoir mensuellement tous mes nouveaux articles et vidéos.